Voyage en Roumanie, de la Transylvanie au delta du Danube

 

album092En août 1873, le géographe Elisée Reclus, membre de la Société de Géographie, visite la Transylvanie et dix ans plus tard, sur la route de Constantinople, Bucarest. Son premier voyage inspirera son ami Jules Verne pour son roman Le Château des Carpates.

Loin des clichés complaisants sur les cicatrices d’une douloureuse parenthèse communiste, ou à l’inverse d’une image de carte postale, c’est à travers les péripéties d’un voyage dans les pas du grand arpenteur et d’une  » cascade d’émotions  » que Alain Kerjean nous révèle en profondeur la Roumanie d’aujourd’hui. On y découvre que l’influence française sur les héritiers de Rome et de Byzance n’a d’égal que l’apport des Roumains à notre propre culture, grâce à Brancusi, Cioran, Eliade, Ionesco ou Tristan Tzara. Le récit est richement illustré de photographies inédites de la Société de Géographie – en partie données par Elisée Reclus lui-même – d’images saisissantes de l’auteur et de Valentin Brutaru, photographe roumain, ainsi que de documents rares appartenant à des collections roumaines. Ce livre paraît à l’occasion de l’entrée de la Roumanie dans la grande famille européenne.

 

Prix : 35.00 €

Pour acheter ce livre, rendez-vous sur le site de Glénat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :