Droit vers la Méditerranée (Tipaza, Algérie)

©YB, avril 2014

 

L’Algérie n’est pas un pays touristique. La période de terreur des années 1990 et le renouveau de la menace terroriste ont temporairement condamné un secteur touristique qui peine à valoriser un patrimoine historique et architectural pourtant exceptionnel. A Tipaza, cette bourgade côtière immortalisée par Albert Camus dans son Eté, les ruines de l’ancienne ville romaine subissent en silence les assauts du temps : l’érosion marine a largement entamé les falaises côtières, engloutissant progressivement le port antique et obligeant la ville à se développer davantage en hauteur, non loin de la nouvelle autoroute.

Yohann Benmalek

Docteur en Géographie de l’Université de Saint-Etienne
Co-fondateur et Responsable Général de l’Association Terres d’Espérance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :