Actualité

[Lu dans la presse] André Tardieu, l’homme qui avait compris le danger que représentait Hitler avant les autres

« Depuis l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler, la dénonciation de la barbarie nazie s’impose comme le thème central des écrits et des prises de parole du ministre André Tardieu. Malgré des cris d’alarme répétés, ses craintes trouvent peu d’échos dans la presse et encore moins dans le discours politique. A Paris, le 19 janvier 1934, devant la salle de la société de géographie, il lance aux Français un nouvel avertissement solennel  : « Nous sommes devant une armée reconstituée avec tout ce que le traité de paix leur avait interdit. Pourquoi cette armée ? Pour faire la guerre ! Si vous ne voulez pas l’entendre, cela vous regarde ; mais quand on me demande de parler, je le dis, parce que, le jour où l’événement prouverait que les Français se sont obstinés à ne pas l’entendre, je voudrais, du moins, avoir l’avantage d’avoir parlé pour essayer de les obliger à entendre ».

 

Article à retrouver sur le site d’Atlantico : André Tardieu, l’homme qui avait compris le danger que représentait Hitler avant les autres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :