Actualité

De la terre au verre

1a6162_d6463ece9db240868e61f189a2ccdd6f~mv2_d_4032_3024_s_4_2

Guachipas – 13km

Le 08 décembre, jour de l’immaculée conception,  férié en Argentine. Aujourd’hui, direction Cafayate, au sud de Salta. Chacun reprend sa place dans ce bus qui nous transporte depuis le début du périple et nous berce au rythme des imperfections du bitume argentin.

Première halte à la ACA (Automobile Club Argentina), la station-service argentine. Nous ne parlerons pas ici du ravitaillement des chevaux de notre bus mais plutôt du passage des gauchos sur leurs cavalos. En effet, Diego et son père, propriétaires d’un élevage et rencontrés par hasard dans cette station-service nous expliquent chaleureusement que la ville de Guachipas, à 13km, accueille la foire aux Cavalos del Gaucho ! Les propriétaires d’élevages viennent présenter  leurs meilleurs chevaux pour les gauchos, cow-boy d’Amérique du sud.

Fiers de leur monture et vêtus de leur tenue d’apparat, les gauchos défilent par dizaine devant nos yeux ébahis, certains nous permettent même de les immortaliser, prenant la pause fièrement. Mais il est temps de reprendre la route.

1a6162_af90d2eb198548fcb5047f36d876614f~mv2_d_4032_3024_s_4_2

 

Garganta del Diablo

Une route magnifique qui suit le Rio de las Conchas au nord de Cafayate et traverse la réserve naturelle du même nom. La géologie a créé un environnement où les couleurs et les géométries se mêlent magnifiquement. Du bleu, du vert, du rouge, du jaune, des synclinaux, des anticlinaux, des failles ;  un festival qui se déroule devant nos yeux : la dégringolade de roches rouges,  déchiquetées,  ponctuées de petits arbustes accrochés  au rocher nous saisit d’entrée. Le vert et le rouge s’accordent bien dans ce paysage minéral. Ces formations sont datées de  60 à  90 millions d’années. Le coassement des grenouilles, du fond de la vallée nous ramène à la richesse de la biodiversité  animale.

Des acrobaties des  couches de grès rouges strient les versants à -pic en langues de pierre dressées  vers le ciel…C’est une folie tectonique,une énergie débridée qui semble donner libre cours à  une imagination minérale inouïe comme si un démon  avait joué  les apprentis sorciers. La subduction des plaques de Nazca et Sud-Américaine et l’érosion ont créé des sites sublimes, nous marquons l’arrêt sur deux d’entre eux:

  • La Garganta del diablo (gorge du diable) : Dès l’entrée le défilé se rétrécit vers l’amont, obturé par des amas de blocs lancés  par des géants, obstacles rocheux venus de la nuit des temps. L’entrée de « l’enfer » est une débauche  de blocs colorés  de rouge, au fond, c’est le chaos.

  • « L’amphithéatro » : Invisible de la route, l’entrée se faufile entre deux puissantes parois de grès ocre – beige. L’érosion les a usées mais l’empilement des couches suit une pente fantaisiste qui leur donne une apparence labyrinthique. Au bout, un gigantesque chaudron dû à l’érosion mécanique à creusé la paroi. Dans cette cathédrale circulaire, telle un entonnoir, l ‘acoustique est amplifiée. Un guitariste profite de la qualité phonique du lieu pour pousser la chansonnette avec des airs traditionnels de la quebrada, puis enchaîner sur une Marseillaise du cru.La déchirure du ciel entre les parois déchiquetées, vues de dessous, crée comme une carte de geographie d’un archipel céleste et dessine les prémisses de la suite de notre journée.

L’approche de Cafayate s’accompagne de l’apparition des  premières vignes, second thème du jour. La bodega Piattelli nous accueille pour une visite de son domaine et dégustation de ses vins. Installations flambant neuves, plus de 100 hectares de vignes, un système d’irrigation au goutte à goutte, un rendement de 10t/ha, nous sommes ici dans l’industrie du vin à grande échelle. La maison Piattelli est installée à Cafayate depuis 2003 et produit des vins sur des cépages de Torrontes, Malbec et Cabernet Sauvignon. Trop jeunes et manquant de  caractères, les vins de la bodega Piattelli nous rappellent que rien ne remplace l’expérience pour faire du bon vin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :