[15 juin 2017] La géographie de la peste : l’apport des nouvelles technologies

 

La génétique microbienne et la modélisation cartographique permettent la recherche de l’origine de la peste et de sa progression territoriale. Ces nouvelles technologies ont servi à l’analyse de la peste noire qui a décimé l’Europe au XIVe siècle, à celles qui y ont sévi jusqu’au XVIIIe siècle ainsi qu’en Chine au XIXe siècle, ou encore à celles qui se perpétuent de nos jours. A partir d’une cartographie fine de plusieurs récurrences de la peste dans la ville de Dijon au XVe siècle, nos connaissances géographiques se sont enrichies de l’analyse spatiale appliquée aux sources historiques informatisées.

Le programme est disponible en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :