[17 novembre 2016] L’or brun des déserts chauds : dattes et palmiers dattiers d’hier et d’aujourd’hui

Les oasis, dont le dattier est un des éléments essentiels, sont caractéristiques des milieux arides ou semi-arides. Ces agrosystèmes offrent des paysages variés depuis les palmeraies de bord de mer, jusqu’aux palmeraies urbaines en passant par celles des oueds, des piedmonts ou encore des dunes. Même si la palmeraie est étagée, l’élément dominant du paysage est le palmier-dattier qui, en dépit de son allure arborescente, est une herbacée. La fécondation des fleurs femelles donne un fruit succulent, la datte. Mais ces palmeraies ne peuvent exister que grâce à la présence de sources ou de nappes phréatiques et à une maîtrise plus ou moins sophistiquée de l’eau par l’homme.

Ces microsystèmes oasiens de verdure perdus dans des immensités désertiques représentent un véritable patrimoine matériel, immatériel, environnemental et sociétale. Mais cet agrosystème est aujourd’hui menacé ; que faire pour empêcher le risque de diminution surfacique, voire de disparition de certaines de ces oasis ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :