Au coeur d’une géographie caucasienne. Suivez au jour le jour le voyage en Arménie de la Société de Géographie

Ce voyage, entre Arménie et Haut-Karabagh, est une plongée au cœur du pays, au plus près de sa culture, de sa géographie, des préoccupations sécuritaires et de la vie quotidienne des habitants. Au travers de l’identité d’un peuple, l’ « arménité » transparaît tout au long du parcours choisi où seront présentés les sites les plus emblématiques, monastiques, paysagers, historiques, urbains. Les itinéraires vous feront voyager à travers les lieux de mémoire, liés à l’histoire des Arméniens, déchirés entre les grands empires, marquée par 70 ans de soviétisation et irrémédiablement meurtris par le génocide perpétré en 1915 dans l’empire ottoman. Vous partagerez le quotidien des habitants en montagne, vous découvrirez des paysages grandioses, entre canyons et sommets bibliques de l’Ararat. Chaque journée sera une découverte avec, tout au long du parcours, alternance entre trésors architecturaux monastiques, sites naturels remarquables, agriculture et pastoralisme, villages de montagne tant en Arménie qu’au Karabagh, mais aussi, découverte de la cuisine, ainsi que du vignoble et du vin d’Arménie, un des plus anciens au monde.

Ce voyage est l’occasion de pénétrer au plus profond d’une Arménie mal connue, hors des sentiers battus, et de comprendre le poids de la géopolitique de cette région du monde dans les grands enjeux contemporains.

Cliquez ici pour afficher le programme complet du voyage.

 

Le voyage au jour le jour

 

J1 : Arrivée en Arménie

J2 : Erevan – Ashtarak- Erevan

J3 : D’Erevan à Eghegnaczor

J4 : D’Eghegnazor à Djermouk

J5 : D’Eghegnadzor à Stepanakert

J6 : Stepanakert

J7 : De Stepanakert à Goris

J8 : De Goris à Sevanavank

 

 

1 Comment on Au coeur d’une géographie caucasienne. Suivez au jour le jour le voyage en Arménie de la Société de Géographie

  1. Jeudi 13
    Le groupe se discipline, tout le monde est à l’heure. Françoise nous a mis la pression. Direction Khor Virap, monastère situé face à l’Ararat. Françoise nous a fait un remarquable topo géopolitique. Nous quittons la route pour nous aventurer dans la campagne. Le car ne peut pas aller plus loin. ‘est donc en Jeep modèle soviétique que nous rejoignons les vignobles de l’Areni. Nous découvrons un paysage sublime de coteaux et de montagnes. Déjeuner dans un wine cube, expérience intéressante d’accueil in situ par les propriétaires qui proposent une collation avec les produits qu’ils cultivent. 15h30, rencontre de Boris, l’archéologue qui nous présente la grotte dans laquelle ses travaux ont révélé un travail du vin datant de 4.000 avant JC. Nous traversons un canyon et nous arrivons au monastère de Novarank, perché sur la montagne. Instant magique. Le soleil se couche. nous repartons. Marie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :